La vie de Sergei Skripal est digne d'un roman de John Le Carré. Ancien colonel du GRU, le redoutable service des renseignements de l'armée russe, " l'espion au sac Louis Vuitton " devie...

La vie de Sergei Skripal est digne d'un roman de John Le Carré. Ancien colonel du GRU, le redoutable service des renseignements de l'armée russe, " l'espion au sac Louis Vuitton " devient agent double au profit du MI6 britannique. Avant d'être arrêté et jugé par la Russie puis échangé avec deux autres compatriotes contre 10 espions russes dormants arrêtés aux Etats-Unis. Depuis, il vivait une retraite paisible sous son vrai nom à Salisbury, près de Southampton. Enfin, jusqu'à la semaine dernière quand il fut retrouvé sur un banc, victime d'une attaque à l'agent innervant, tout comme sa fille. A l'heure d'écrire ces lignes, ils sont toujours entre la vie et la mort. L'agent britannique arrivé le premier sur les lieux se porte, lui, un peu mieux. Des traces de ce même poison ont été trouvées dans le restaurant fréquenté juste avant par les victimes. Tous les yeux accusateurs britanniques sont tournés vers Moscou...