Confronté à un marché belge saturé et sous tension, Colruyt entend doper son développement en France. Présent outre-Quiévrain depuis 1996, il possède 85 supermarchés situés dans la ...

Confronté à un marché belge saturé et sous tension, Colruyt entend doper son développement en France. Présent outre-Quiévrain depuis 1996, il possède 85 supermarchés situés dans la région Rhône-Alpes et le nord-est. Il y emploie 1.800 salariés. Jusqu'ici, la France ne concerne que 8,2 % de son chiffre d'affaires total. Soit, pour 2018, 647,5 millions d'euros, un chiffre en hausse de 9,3 % sur un an. Depuis l'an dernier, le leader belge a accéléré son développement, ouvrant quasiment deux fois plus de magasins sur base annuelle qu'auparavant. Sept magasins ont ouvert leurs portes l'an dernier dans la zone de chalandise Metz-Nancy-Dijon-Lyon et deux nouveaux centres de distribution sont en cours de construction (18.000m2 à Dole et 12.000 m2 à Nancy). L'idée est évidemment d'atteindre une taille critique qui permette d'appliquer en France la même stratégie des prix les plus bas qu'en Belgique.