La Commission fédérale des communications (FCC), le régulateur américain des télécoms, vient de révoquer l'autorisation d'opérer de China Tele...

La Commission fédérale des communications (FCC), le régulateur américain des télécoms, vient de révoquer l'autorisation d'opérer de China Telecom America, la filiale américaine du groupe chinois, propriété de l'Etat. Après 20 années de présence, celle-ci a désormais 60 jours pour boucler ses valises. Une nouvelle déconvenue pour le groupe qui avait été obligé de cesser sa cotation à Wall Street suite à un décret de Donald Trump interdisant aux Américains d'investir dans une société liée à l'Etat chinois. La FCC, dans sa décision, évoque évidemment un danger pour la sécurité nationale des Etats-Unis puisque "China Telecom peut accéder, stocker, interrompre ou détourner des communications américaines".