Depuis son arrivée il y a près d'un an, Alexandre Bompard, le patron de Carrefour, multiplie les accords. D'abord avec Google et Tencent, pour améliorer le côté digital du groupe...

Depuis son arrivée il y a près d'un an, Alexandre Bompard, le patron de Carrefour, multiplie les accords. D'abord avec Google et Tencent, pour améliorer le côté digital du groupe. Ensuite avec Fnac Darty pour les achats en non-alimentaire et avec Super U pour les grandes marques et les filières agricoles. La semaine dernière, Bompard a annoncé un partenariat stratégique avec Tesco, le leader de la grande distribution au Royaume-Uni. Les deux groupes, qui pèsent ensemble 140 milliards d'euros de chiffre d'affaires, vont mutualiser leurs achats en marques propres (50 % des ventes de Tesco, 25 % chez Carrefour) et proposer des dispositifs commerciaux communs (promotions, animations, etc.) aux grandes marques mondiales. La stratégie repose aussi sur la mise en commun de certains coûts comme l'achat de carburant pour les camions, les gondoles, les services légaux et comptables, etc.