Dix-huit mois après son lancement, Brussels Airlines arrête sa liaison (six fois par semaine) avec Mumbai en Inde. Censée prendre la place de Jet Airways partie à Schiphol, elle n'est toujours pas rentable et Christina Foerster, la CEO, a décidé d'arrêter les frais le 6 janvier prochain à la sortie des vacances de Noël. Une décision qui prend tout son sens dans la logique d'un groupe Lufthansa déjà très actif vers l'Inde au départ de Francfort, Munich ou Zurich. Cette même logique de groupe explique pourquoi l'A330 qui effectuait cette liaison est réaffecté dans un renforcement de l'offre africaine de Brussels Airlines. La liaison vers Banjul en Gambie deviendra quotidienne et Dakar sera bientôt desservi par trois vols directs supplémentaires (en complément des quatre vols avec escale déjà assurés). La compagnie va aussi commencer à renouveler les cabines de ses 10 A330 qui assurent les vols longs-courriers.