Bouquet final de la saison sur le circuit américain, la FedEx Cup a des allures d'indécent jackpot. Le vainqueur de l'édition 2019 empochera ainsi un bonus de 15 millions de dollars, soit le plus gros prize mone...

Bouquet final de la saison sur le circuit américain, la FedEx Cup a des allures d'indécent jackpot. Le vainqueur de l'édition 2019 empochera ainsi un bonus de 15 millions de dollars, soit le plus gros prize money du sport moderne, toutes disciplines confondues. Créée pour le spectacle avec une formule à suspense (les trois tournois précédant le tour final éliminent chaque fois des joueurs), la FedEx Cup dégage un petit parfum de playoffs pour les téléspectateurs américains. Trente joueurs sont encore en lice pour toucher ce pactole. Ils se retrouveront, de jeudi à dimanche, sur le parcours East Lake d'Atlanta à l'occasion du Tour Championship. Le nouveau système de handicap de points permettra, théoriquement, à tous les joueurs présents d'encore pouvoir briguer le gros lot. L'an passé, c'est l'Anglais Justin Rose qui avait hérité du chèque (10 millions de dollars à l'époque). Cette année, au départ du dernier round, les Américains Justin Thomas, Brooks Koepka et Patrick Reed sont en pole position. Tiger Woods n'a pas réussi à se qualifier.