En 2006, l'acteur anglais Sacha Baron Cohen tient le rôle principal du faux documentaire parodique Borat dans lequel il se fait passer pour un journaliste kazakh explorant les Etats-Unis, y multipliant les scènes absurdes, p...

En 2006, l'acteur anglais Sacha Baron Cohen tient le rôle principal du faux documentaire parodique Borat dans lequel il se fait passer pour un journaliste kazakh explorant les Etats-Unis, y multipliant les scènes absurdes, provocantes et improbables. Le filon connaît aujourd'hui un second épisode, sobrement titré Borat Subsequent Movie: Delivery of Prodigious Bribe to American Regime for Make Benefit Once Glorious Nation of Kazakhstan. Les cinémas fermés, l'objet filmique est visible sur différentes plateformes dont Amazon Prime Video. Dans cette suite, Borat revient aux USA avec l'intention de marier sa prétendue fille de 15 ans à qui en voudra bien. Sacha/Borat campe parfaitement l'abruti de service qui questionne volontairement le malaise. Un culot supersonique qui s'illustre dans une séquence déjà considérée comme " historique - c'est-à-dire extrêmement embarrassante - lorsque Rudy Giuliani, ex-maire de New York et trumpiste déclaré, apparaît un peu trop chauffé lors d'une soi-disant interview avec ladite fille. Une scène qui repose évidemment la question de la manipulation menée par Baron Cohen...