Longtemps en course pour la victoire lors du DP World Championship de Dubaï, Thomas Pieters a finalement terminé à une belle sixième place. Trois bogeys sur ses neuf premiers trous du dernier tour ont freiné sa marche en avant. L'Anversois a signé une saison très honorable avec un titre (lors du Masters de Tchéquie), trois top 10 et une 31e place au classement final de l'année.

Thomas Detry a, pour sa part, clôturé à la 28e place à Dubaï et à la 42e à la " Race ". Secrètement, le jeune Bruxellois espérait sans doute s'offrir, en 2019, son premier titre sur l'European Tour. Mais, vu sa régularité au plus haut niveau, son expérience grandissante et ses progrès constants, il a tous les atouts pour combler rapidement ce manque.

Si l'on sait que Nicolas Colsaerts, lauréat de l'Open de France, a fini sa saison à la 55e place du ranking européen, on constate que le golf belge n'a jamais été aussi haut perché sur la scène internationale. C'est évidemment de bon augure pour la suite des événements.

La nouvelle saison n'attendra d'ailleurs pas le début de l'année civile pour pendre sa crémaillère. Le tournoi de Hong Kong ayant été annulé en raison de la situation politique, elle prendra son envol le 29 novembre lors de l'Open de l'île Maurice.