Les deux crashs dramatiques (346 morts) du Boeing 737 Max continuent à faire des vagues. D'abord, en raison de la publication d'un rapport d'experts indépendants dévastateur...

Les deux crashs dramatiques (346 morts) du Boeing 737 Max continuent à faire des vagues. D'abord, en raison de la publication d'un rapport d'experts indépendants dévastateur pour la FAA, le régulateur américain. Elle y est clairement accusée d'avoir mal évalué la fiabilité du système de contrôle de vol en raison de procédures désuètes et inappropriées et d'un manque certain d'expertise. Ensuite, Boeing a procédé le week-end dernier à un remaniement de sa direction. Denis Muilenburg, PDG, a perdu sa fonction de président. Il est remplacé par un administrateur indépendant : David Calhoun du Blackstone Group. Muilenburg n'est plus que directeur général et simple administrateur. En outre, face à toutes les accusations, Boeing va nommer un expert de la sécurité aérienne comme administrateur et a créé un nouveau comité interne entièrement dédié à la sécurité.