Mais Rikki, boxeur de son état, était trop vieux pour former avec sa petite soeur le couple espiègle que nous connaissons aujourd'hui. Et puis, il ressemblait trop à Tintin, de sorte que dès l'album suivant, Willy Vandersteen l'envoie - nous sommes au lendemain de la guerre - chercher des bons de rationnement pour des chaussures. Il n'en reviendra pas et sera remplacé...

Mais Rikki, boxeur de son état, était trop vieux pour former avec sa petite soeur le couple espiègle que nous connaissons aujourd'hui. Et puis, il ressemblait trop à Tintin, de sorte que dès l'album suivant, Willy Vandersteen l'envoie - nous sommes au lendemain de la guerre - chercher des bons de rationnement pour des chaussures. Il n'en reviendra pas et sera remplacé par Suske (Bob). Les deux héros ne sont donc pas frère et soeur. Le premier album en langue française voit le jour en 1947. Fort porté sur la bouteille, Lambique rejoint Sidonie en 1948 et Jérôme, le fier à bras, fait son entrée en 1953. Depuis, leurs aventures ont ravi des générations d'enfants et se sont poursuivies bien après le décès de leur créateur, survenu en 1990. Entré en 1968 comme encreur au Studio Vandersteen, une entreprise construite sur le modèle américain, Paul Geerts prend progressivement la relève. Vers le tournant du siècle, chaque album se vendait autour de 40.000 exemplaires. Plus de 200 millions d'albums ont au total été imprimés et, selon Peter van Gucht qui écrit les scénarios de Bob et Bobette depuis 2005, chaque ménage de Flandre en possède en moyenne une cinquantaine. Aujourd'hui, les tirages ont quelque peu baissé pour diverses raisons : la concurrence de nouveaux médias mais aussi une tentative de rajeunissement des personnages que les lecteurs n'ont guère appréciée. L'enthousiasme demeure toutefois. En ce début d'année, bpost a imprimé à 50.000 exemplaires une série de cinq timbres reprenant les cinq meilleures ventes de Bob et Bobette. La Monnaie Royale lance 6.250 pièces commémoratives d'une valeur faciale de 5 euros, vendues un peu plus du triple. A Gand, Bob et Bobette partent dans leur 351e album à la recherche du Van Eyck volatilisé. Blankenberge doit en principe ouvrir le 1er juillet une exposition qui leur est dédiée.