Leader du marché de l'épargne en Belgique, BNP Paribas Fortis est finalement rentrée dans le rang ce 1er septembre en abaissant au minimum légal les taux d'intérêt de tous ses comptes d'épargne. S'alignant sur la concurrence, la banque a ainsi raboté la prime de fidélité de ses comptes Hello4You et Logement pour la faire passer de 0,20% à 0,10%, alors que le t...

Leader du marché de l'épargne en Belgique, BNP Paribas Fortis est finalement rentrée dans le rang ce 1er septembre en abaissant au minimum légal les taux d'intérêt de tous ses comptes d'épargne. S'alignant sur la concurrence, la banque a ainsi raboté la prime de fidélité de ses comptes Hello4You et Logement pour la faire passer de 0,20% à 0,10%, alors que le taux de base reste quant à lui inchangé à 0,01%. Résultat des courses, tous les comptes d'épargne de la première banque du pays, y compris donc ceux de ses filiales Hello bank ! et Fintro, affichent désormais la rémunération minimale de 0,11% (taux de base de 0,01% + prime de fidélité de 0,10%). Autrement dit, soyons clairs, vos dépôts n'intéressent plus la banque au logo vert. Elle n'en veut plus. Cette nouvelle baisse de la rémunération de l'épargne classique chez BNP Paribas Fortis est bien sûr la conséquence de la politique monétaire ultra-souple de la Banque centrale européenne (BCE), dont le taux de la facilité de dépôt est aujourd'hui négatif (- 0,4%). Ce dernier pourrait même prochainement s'enfoncer encore un peu plus dans le rouge, de 0,10% selon les experts, ce qui amènerait la pénalité que doivent payer les banques commerciales en Belgique pour pouvoir déposer leurs liquidités excédentaires dans les coffres de la gardienne de l'euro... à - 0,50% ! Et cela alors qu'elles sont donc obligées de rémunérer les dépôts des épargnants à hauteur de 0,11%. Notons toutefois que cette pression sur la marge d'intérêt n'a visiblement pas empêché BNP Paribas Fortis de bien tourner au premier semestre, la banque ayant dégagé entre début janvier et fin juin un résultat net en hausse de 12%... à 1,05 milliard d'euros.