Après les thermostats, les détecteurs de fumée et les caméras de surveillance, la société californienne Nest, basée à Palo Alto, s'attaque au marché des interphones dits intelligents. Son nom ? Hello. L'appareil, qui sera disponi...

Après les thermostats, les détecteurs de fumée et les caméras de surveillance, la société californienne Nest, basée à Palo Alto, s'attaque au marché des interphones dits intelligents. Son nom ? Hello. L'appareil, qui sera disponible à partir de 2018 pour un prix encore non communiqué, dispose d'une communication vidéo haute définition avec reconnaissance faciale, le tout directement relié à votre mobile. L'interphone permet ainsi de voir à distance qui se présente chez vous, de détecter les gens éventuellement mal intentionnés ou, de manière plus zen, d'entrer en contact avec le postier qui s'évertue, c'est bien connu, à déposer des recommandés en votre absence. Des fonctions connexes sont également au menu comme un détecteur de mouvements suspects ou la possibilité d'émettre un message préenregistré. Pourvu d'un angle de champ de 160 ° et équipé d'un réducteur de bruit pour les habitations situées dans les endroits à forte fréquentation, Hello a pour seul défaut, dirait-on, de ne pas intégrer de système d'ouverture de porte. Une fonction qui serait actuellement à l'étude avec le fabricant de serrures Yale. A suivre. Enfin, à surveiller... A.M.