Que vient-on voir au Musée L de Louvain-la-Neuve inauguré en grande pompe en novembre dernier ? Les savantes collections logées dans l'ancienne bibliothèque universitaire des sciences et techniques ou l'étonnant bâtiment édifié entre 1970 et 1975 sur le campus de l'UCL et réhabilité au terme d'un an et demi de travaux ? " Pour qu'il y ait musée, il faut une belle signature architecturale ", affirme Anne Querinjean, directrice des lieux. Celle d'André Jacqmain (1921-2014) a visiblement fait mouche. La presse, y compris internationale, ne tarit pas d'éloges à propos de cette pépite restaurée de A à Z par Carole Deferière et Michel le Paige. La poésie à l'oeuvre est pourtant d'un genre rugueux. Avec ses épais pilastres en béton brut de décoffrage, ce monolithe gris aux proportions trapues qui fait l'impasse sur lumière naturelle a des allures de bunker malgré ses courbes sinueuses. Comme aurait dit Michel Audiard qui n'était pas le plus progressiste des scénaristes : " Il faut reconnaître que c'est du brutal ".
...