D'habitude un des meilleurs élèves du RTL Group, RTL Belgium a vu, en 2017, sa situation se dégrader. Certes, les audiences sont en hausse (+0,7 % à 36,9 %) et l'entreprise reste rentable mais l'an dernier, l'Ebitda a plongé de 48 millions (2016) à 21, soit une baisse de 56 %. La marge n'est donc plus que de 11 % contre quasi 24 % en 2016. Cette chute des bénéfices qui intervient alors que l'arrivée de TF1 sur le marché publicitaire ne donne pas encore sa pleine mesure serait due à deux facteurs principaux : de gros investissements dans la production propre et une forte dégradation (-6 %) de la pub. Cette semaine, suite à l'accord sur la restructuration conclu avec les syndicats il y a 15 jours, RTL Belgium a procédé aux licenciements annoncés (88 dont 38 sur base volontaire).