BDM, le souscripteur mandaté anversois, sort du groupe américain The Hartford. Ses activités dans les assurances maritimes sont cédées au groupe Zürich. Fédérale Assur...

BDM, le souscripteur mandaté anversois, sort du groupe américain The Hartford. Ses activités dans les assurances maritimes sont cédées au groupe Zürich. Fédérale Assurance reprend, elle, le portefeuille IARD et les polices liées à la navigation de plaisance pour des risques situées en Belgique. En tant que souscripteur mandaté, BDM peut émettre ses propres produits d'assurance tout en devant faire appel à un assureur certifié pour couvrir les risques. Ce sera donc Fédérale Assurance désormais. BDM dispose d'un portefeuille de niche très orienté B-to-B (80 %) et vers des personnes fortunées (20 %). Il couvre aussi pour ces clients privés des produits comme les voitures de luxe, les oldtimers ou les oeuvres d'art. Il s'agit du deuxième rachat de Fédérale Assurance en 100 ans d'existence après celui d'Optimco il y a deux ans.