L'achat de Monsanto (pour ses semences résistantes) a coûté 63 milliards de dollars à Bayer mais a placé le groupe allemand sous les feux de la rampe judiciaire avec les plainte...

L'achat de Monsanto (pour ses semences résistantes) a coûté 63 milliards de dollars à Bayer mais a placé le groupe allemand sous les feux de la rampe judiciaire avec les plaintes contre le Roundup. Pour désamorcer la bombe après trois verdicts américains vertigineux en sa défaveur, il vient de conclure un accord. Sans reconnaître sa culpabilité, sans admettre que le Roundup est cancérigène (ce qui ouvrirait la porte à d'autres actions) et en laissant le pesticide dans les rayons, Bayer a accepté de payer jusqu'à 9,8 milliards d'euros pour régler les procédures en cours et provisionner la résolution d'autres affaires. La somme comporte aussi une partie qui, sous contrôle judiciaire et si le juge accepte, va permettre de financer une recherche indépendante sur le Roundup. Cet accord implique l'extinction de 95.000 affaires mais n'offre pas (encore) de solution à 30.000 autres.