Un souvenir personnel : celui de la visite des musées du Vatican, dédale hors normes de salles garnies de multiples trésors artistiques. Aux abords de la chapelle Sixtine, paraît tout à coup une toile de Francis Bacon (Dublin 1909-Madrid 1992) dans laquelle, s'inspirant d'une oeuvre de Velasquez, le peintre a " réinterprété " le pape Innocent X. L'homme d'église, saisi en portrait américain, a le visage déformé comme s'il...