Dans le cadre du plan de sauvetage d'Austrian Airlines, propriété de Lufthansa, le gouvernement autrichien, qui va participer à hauteur de 150 millions d...

Dans le cadre du plan de sauvetage d'Austrian Airlines, propriété de Lufthansa, le gouvernement autrichien, qui va participer à hauteur de 150 millions d'euros et se porter garant pour un prêt de 300 millions, a annoncé une série de mesures environnementales et sociales. Dont l'interdiction pour toute compagnie opérant sur son sol de vendre des tickets à moins de 40 euros. L'Autriche entend ainsi " lutter contre le dumping social et environnemental " des compagnies low cost. De facto, le gouvernement interdit donc la vente à perte. Dans le même temps, une taxe de 30 euros sera prélevée en cas de voyage en avion de moins de 350 km. L'idée est ici de privilégier le train. Enfin, Austrian Airlines va devoir réduire ses émissions de CO2 de 30 % d'ici à 2030.