Après Washington, Bruxelles compte la plus grande concentration de lobbyistes au monde en raison de la présence des institutions européennes et de l'Otan sur son territoire. Et pourtant, la capitale belge n'est que rarement le décor de romans à suspense, à l'image de ce que les auteurs américain...

Après Washington, Bruxelles compte la plus grande concentration de lobbyistes au monde en raison de la présence des institutions européennes et de l'Otan sur son territoire. Et pourtant, la capitale belge n'est que rarement le décor de romans à suspense, à l'image de ce que les auteurs américains ont pu imaginer dans les arcanes de leurs sphères politiques. En quelque sorte, Joakim Zander " répare " cette erreur. Il faut dire que le Suédois a côtoyé de près ces cercles du pouvoir. L'avocat a traîné ses compétences au Parlement européen et à la Commission, après avoir voyagé au Proche-Orient. Naturellement, cette expérience a nourri son roman qui voit un jeune doctorant d'origine syrienne, Mahmoud Shammosh, obtenir des données sensibles sur ces entreprises civiles chargées d'activités de sécurité dans des pays en guerre. Les dévoiler déclencherait un scandale d'ampleur. Pourchassé par un mystérieux cabinet d'avocats, il emmène dans sa fuite son ex-compagne Klara dans une course poursuite entre la Suède, la Belgique, les Etats-Unis et la Syrie. Apnée joue parfaitement avec les codes de l'espionnage. Mais l'intrigue, aux prises avec les enjeux géopolitiques actuels, change des habituels complots américano-centrés. L'auteur est en territoire connu, son écriture précise et haletante en témoigne. Des rebondissements, des déchirures, personne n'est à l'abri, y compris le lecteur.