Les hommages pleuvent ces dernières années dans le monde de la bande dessinée, le succès de leurs ventes tirant le secteur vers le haut. On se souvient qu'en 2019, François Schuiten s'immisçait avec quelques comparses dans l'univers de Blake et Mortimer. Mais avant le Tif et Tondu de Blutch, voici un autre tribute très attendu. C'est en effet au t...

Les hommages pleuvent ces dernières années dans le monde de la bande dessinée, le succès de leurs ventes tirant le secteur vers le haut. On se souvient qu'en 2019, François Schuiten s'immisçait avec quelques comparses dans l'univers de Blake et Mortimer. Mais avant le Tif et Tondu de Blutch, voici un autre tribute très attendu. C'est en effet au tour du lieutenant Blueberry, personnage culte créé par Jean Giraud et Jean-Michel Charlier dans les pages de Pilote en 1963, d'être revisité par deux grands représentants de la BD contemporaine. Ce n'est pas la première fois que le dessinateur Christophe Blain s'essaye au genre très codé du western, sa série Gus étant déjà un savant mélange d'hommage, d'humour et de caricature de nos propres sociétés. Fan de Blueberry, il a demandé à Joann Sfar ( Le Chat du rabbin) de lui signer un scénario également à la hauteur de notre époque. En patrouille dans le désert, le lieutenant assiste malgré lui au meurtre de deux femmes indiennes par trois jeunes blancs. Les victimes étant de la famille d'un puissant guerrier apache, le crime risque de déséquilibrer une région à la paix déjà fragile. A Blueberry revient la tâche de tenter de calmer la rage justifiée de la tribu tout en rattrapant les coupables. Les auteurs injectent féminisme et altruisme dans ce récit (qui appelle une suite) tout en gardant l'esprit d'un personnage mythique, anti-héros pouvant se montrer brutal sans jamais oublier sa mission. Le dessin de Blain se confond avec celui de Giraud (parfait dans les grands espaces), tout en gardant sa patte. Une magnifique reprise qui ne devrait pas déplaire aux fans de la première heure !