Le géant de l'e-commerce Amazon fait un nouveau pas vers la livraison de colis par drone. Lors de sa conférence Re : Mars, l'entreprise a présenté un tout nouvel engin volant. Le drone développé par Amazon fonctionne sur batterie. Il est capable de transporter une charge de 2,3 kg maximum d...

Le géant de l'e-commerce Amazon fait un nouveau pas vers la livraison de colis par drone. Lors de sa conférence Re : Mars, l'entreprise a présenté un tout nouvel engin volant. Le drone développé par Amazon fonctionne sur batterie. Il est capable de transporter une charge de 2,3 kg maximum dans un compartiment fermé et intégré à l'appareil, sur une distance de 24 km. Malgré ces limitations, l'entreprise estime que cela permet de couvrir entre 75 % et 90 % des commandes réalisées sur sa plateforme. Selon Amazon, la livraison par drone pourra se faire en moins de 30 minutes. Le programme Prime Air, initié par Amazon en 2013, franchit ainsi une nouvelle étape vers un processus de livraison de plus en plus automatisé. La société de Jeff Bezos prévoit de lancer son programme commercialement dans les prochains mois, sans plus de précision sur l'ampleur et la localisation des premières livraisons. Son concurrent le plus sérieux sur ce segment n'est autre que Google. En avril dernier, le géant du Net a débuté des livraisons de nourriture et de médicaments par drones dans des contrées reculées et peu habitées d'Australie et de Finlande. Le défi pour Amazon sera de parvenir à déployer ce nouveau mode de livraison dans les zones bâties, voire dans les zones urbaines. Pour le moment, d'énormes contraintes en matière de sécurité et de régulation de l'espace aérien empêchent tout déploiement commercial de grande ampleur de la livraison par drone.