Pour 7,15 milliards de dollars payables immédiatement et des royalties sur les ventes par la suite, Nestlé vient de s'offrir les droits perpétuels de commercialisation des produits Starbucks en dehors de ses établissements et à l'exclusion des " prêts-à-boire ". Le groupe suisse reprend donc la distribution des paquets de café et de thés Starbucks jusqu'ici quasiment exclusivement présents dans les supermarchés américains. Il compte élargir la gamme, notamment via les capsules qui ont fait le succès de Nespresso. Avec Starbucks, Nespresso et Nescafé, Nestlé dispose désormais de trois marques emblématiques d'un marché qui pèse 18 milliards. Il lui permet aussi de contrer la montée en puissance de JAB, le holding de la famille Reinmann, qui a, en quelques années, bâti un empire dans le café avec notamment Douwe Egberts, Peet's, Keurig, etc.