Un peu plus d'un an après être entré dans Burberry, le Groupe Bruxelles Lambert (GBL), le holding belge d'Albert Frère, vient déjà d'en sortir. Mercr...

Un peu plus d'un an après être entré dans Burberry, le Groupe Bruxelles Lambert (GBL), le holding belge d'Albert Frère, vient déjà d'en sortir. Mercredi dernier, il a cédé la totalité de ses 27,6 millions de titres pour 567 millions d'euros, soit une plus-value d'environ 95 millions d'euros. Selon le Groupe Bruxelles Lambert, cette opération s'inscrit dans le cadre de sa stratégie de rotation de son portefeuille de GBL. Il n'empêche, elle intervient alors que le groupe de luxe britannique ne se porte pas bien. L'an dernier (exercice 2016-2017), le résultat opérationnel avait fondu de près de 20 %. Depuis l'été dernier, Burberry est dirigé par Marco Gobbetti qui espère redresser la barque en accentuant le positionnement haut de gamme.