Air Belgium devait effectuer son premier vol Charleroi-Hong Kong ce lundi 30 avril. La nouvelle compagnie belge a décidé de le reporter au dimanche 3 juin. Les passagers prévu...

Air Belgium devait effectuer son premier vol Charleroi-Hong Kong ce lundi 30 avril. La nouvelle compagnie belge a décidé de le reporter au dimanche 3 juin. Les passagers prévus seront indemnisés ou se verront proposer une solution de rechange. Pourquoi ce report ? Deux raisons sont évoquées. D'une part, les systèmes de réservation informatique GDS (Global Distribution System) ne sont pas encore prêts en Chine. Or sans eux, pas de touriste chinois à bord. D'autre part, pour se rendre à Hong Kong, Air Belgium doit avoir l'autorisation de survol de neuf pays. Tous ont dit oui. Sauf un : la Russie. Or, éviter le territoire russe suppose un détour de plus d'une heure et demie. Impensable donc... Ce retard russe est-il lié au regain de tension suite à l'affaire Skripal ? Difficile à dire. En attendant, Air Belgium affrète ses avions avec équipage à d'autres compagnies.