Le conseil d'administration d'Agfa vient de demander à la direction d'engager une étude stratégique. L'objet de cette étude : voir dans quelle mesure il serait opportun de scinder le groupe en deux entités. La première entité serait n...

Le conseil d'administration d'Agfa vient de demander à la direction d'engager une étude stratégique. L'objet de cette étude : voir dans quelle mesure il serait opportun de scinder le groupe en deux entités. La première entité serait nouvelle et accueillerait la division HealthCare qui commercialise les écrans médicaux pour les hôpitaux : radiologie, cardiologie, etc. La seconde gérerait les autres activités du groupe, à savoir les imprimantes de presse (Graphics) et les films de revêtement pour circuits imprimés, panneaux solaires ou cartes d'identité (Speciality Products). En fait, c'est la division HealthCare qui jouit de la plus forte croissance. Il pourrait donc être judicieux de lui donner davantage d'autonomie, de lui permettre de lever ses propres financements, etc. Il est à noter que, très souvent, ce genre de scission est un prélude à une entrée en Bourse, une fusion, voire une cession à un autre acteur. Ancien roi des films photo, Agfa s'est recentré au fil des années - non sans mal - sur l'imagerie industrielle. La branche HealthCare représente 43 % de son chiffre d'affaire et 56 % du profit opérationnel (EBIT). Par Jean-Christophe de Wasseige