FestiVita! veut faire la part belle aux musiques anciennes. Quitte à s'adapter aux circonstances via une édition zéro digitale qui propose ce 5 mars, dès 20 h, la diffusion depuis le Cercle gaulois d'un concert de l'ensemble vocal Vox Luminis. Dédiée aux compositeurs de la famille Bach, la performance s...

FestiVita! veut faire la part belle aux musiques anciennes. Quitte à s'adapter aux circonstances via une édition zéro digitale qui propose ce 5 mars, dès 20 h, la diffusion depuis le Cercle gaulois d'un concert de l'ensemble vocal Vox Luminis. Dédiée aux compositeurs de la famille Bach, la performance sera suivie d'un documentaire, avec également la possibilité de se faire livrer un repas à domicile. www.festivita.be Habituée depuis des décennies à assumer plusieurs séances de cinéma par jour, résidence certifiée des cinéphiles bruxellois, la Cinematek n'a pas complètement abandonné ses activités. Elle s'est donc mise à l'heure digitale et collabore avec des plateformes comme Sooner ou Avila Film, notamment pour mettre en ligne les films restaurés par cette précieuse institution. www.cinematek.be Jusqu'au 17 avril, les deux galeries anversoises jumelles Fifty One et Fifty One Too, invitent respectivement la peinture farouche d'Arpaïs Du Bois et les collages magnétiques signés en commun par Frédéric Bruly Bouabré et Marcel Miracle.www.gallery.com Le disque de la semaine (sorti en février) est signé Marquis de Sade qui, suite à la mort de son chanteur Philippe Pascal en 2019, a raccourci son nom en Marquis. Il a engagé un jeune chanteur flamand Simon Mahieu pour mener les vocalises d' Aurora, album émouvant, organique, vivifiant, et invité des pointures new-yorkaises comme le saxophoniste James Chance et le guitariste de Television, Richard Lloyd. Tant qu'il y aura du rock... Distribué par N.E.W.S.