La nouvelle intéressera particulièrement ceux qui habitent Knokke ou Coxyde : une ONG américaine, Climate Central, a mis au point un nouveau modèle pour estimer quelles terres seraient touchées par la montée des eaux. Ce travail a été publié voici quelques jours dans la très sérieuse revue Nature.

" Sous l'effet du changement climatique, le niveau moyen de la mer a augmenté de 11 à 16 cm au 20e siècle, expliquent Scott Kump et Benjamin Strauss, les auteurs de l'étude. Même en tenant compte de réductions d'émissions de carbone drastiques et immédiates, il pourrait encore augmenter de 50 cm au cours du siècle. Dans des scénarios d'émissions plus élevées, la hausse du niveau de la mer au 21e siècle pourrait approcher ou même dépasser 2 m dans les cas extrêmes, en cas d'instabilité précoce de la calotte glaciaire de l'Antarctique. "

Selon ces nouvelles estimations, en 2100, près de 630 millions de personnes pourraient être affectées par des inondations annuelles. En Belgique, c'est l'intégralité des habitants de la côte et de l'estuaire de l'Escaut qui seraient concernés. Mais c'est en Asie que la menace serait la plus grave. Selon les auteurs de l'étude, rien qu'en Chine, en Inde, au Bangladesh et au Vietnam, 200 millions d'habitants seraient en danger. " Nous estimons aujourd'hui qu'environ un milliard de personnes dans le monde occupent des sols qui sont à moins de 10 m au-dessus du niveau de la mer ", notent-ils.