Cohabs, la jeune entreprise spécialisée dans la colocation haut de gamme et technologique, poursuit son insolente expansion. Selon nos confrères de L'Echo, elle a refusé à la mi-janvier l'offre de reprise émanant d'une grande banque américaine. Dans la ...

Cohabs, la jeune entreprise spécialisée dans la colocation haut de gamme et technologique, poursuit son insolente expansion. Selon nos confrères de L'Echo, elle a refusé à la mi-janvier l'offre de reprise émanant d'une grande banque américaine. Dans la foulée, pour ne pas perdre le contrôle et devenir le leader européen du coliving, elle s'est lancée dans une nouvelle levée de fonds. Conduite par Natexis Partners et Tandem Capital, elle vient de se clôturer à 58 millions d'euros. Avec AG Real Estate en fer de lance. Après 15 millions d'euros en 2019, le groupe a rajouté 17,5 millions cette année. L'ensemble des fonds levés sont belges et allient public et privé. On y retrouve finance&invest.brussels (3,5 millions) et Alphastone Investments (7 millions) ainsi qu'une intercommunale et des family offices. Cet argent frais permettra à Cohabs de poursuivre, via de la dette subordonnée, ses achats fonciers dans ses villes cibles. Bruxelles, déjà bien couverte avec 600 chambres, sera réservé à des opérations de prestige comme l'Aegidium ou le passage du Nord. New York va être étendu. Paris va s'ouvrir fin de l'année avec deux premières maisons avant Madrid. Cohabs ambitionne d'avoir 2.000 chambres dans le monde entier pour la fin de l'année prochaine.