Parmi les jeunes pousses belges à tenir à l'oeil, citons Aproplan. Cette start-up, qui veut remplacer le papier et le stylo sur les chantiers de construction par un outil numérique, vient d'annoncer une levée de fonds de 5 millions d'euros. Parmi les investisseu...

Parmi les jeunes pousses belges à tenir à l'oeil, citons Aproplan. Cette start-up, qui veut remplacer le papier et le stylo sur les chantiers de construction par un outil numérique, vient d'annoncer une levée de fonds de 5 millions d'euros. Parmi les investisseurs, le fonds Fortino de Duco Sickinge, l'ancien patron de Telenet, mais aussi d'Inventures (le fonds lié à MyMicroInvest), ainsi que Matexi et les cofondateurs de Showpad - Pieterjan Bouten, Louis Jonckheere et Peter Minne. Une levée de fonds opérée en deux fois depuis janvier et qui suit un précédent tour de table de 1,5 million l'été passé. C'est qu'Aproplan est en forte croissance : la start-up a doublé ses effectifs entre novembre 2016 et aujourd'hui (38 personnes). Et elle nourrit de grandes ambitions. Sa plateforme, sur laquelle les professionnels de la construction centralisent toutes les infos liées à un chantier, a déjà séduit les plus grands groupes du secteur en Belgique : Besix, Eiffage, CFE, Matexi, etc. Aproplan vise maintenant l'international qui ne représente qu'une dizaine de pour cent de son chiffre d'affaires, lequel se monte à pas moins de 1,4 million d'euros en 2016, selon Thomas Goubau, CEO d'Aproplan (le bilan officiel 2016 n'étant pas encore disponible). Et devrait, si tout se passe bien, doubler en 2017 ! C.C.