Présentez-nous votre espace...
...

Présentez-nous votre espace... Depuis 2008, nous sommes installés dans les anciens bains publics de Forest, à Bruxelles. Un espace atypique, insolite, dans lequel on expose et on travaille la terre, l'argile, la céramique. Il y a des expos, une permanente et puis les ateliers qui sont dédiés autant aux enfants qu'aux parents. On est également lié au Ceramic Event qui, normalement, a lieu chaque année. Un mot sur les ateliers? C'est un espace qui est le mien, assez intime, où j'accueille au maximum six élèves à la fois. On aborde la matière depuis la barbotine (pâte d'argile délayée dans l'eau) jusqu'au façonnage et la cuisson. Mon but est de montrer que la céramique contemporaine est vaste: de l'installation à la pièce unique. Toute personne qui rentre à LÔ y revient, parce que notre passion de la matière est telle qu'on n'en sort pas indemne. Vous êtes implantés dans un quartier sans autre galerie ou lieu de culture... En investissant les anciens bains publics il y a une douzaine d'années, on pensait que le quartier allait changer, en bien. Cela n'arrive que depuis très récemment! Un an ou deux. Mais la céramique est de toute façon un support très particulier pour lequel le public ciblé, curieux, collectionneur, se déplace volontiers. Il vient dans notre espace parce que l'on y propose une céramique pertinente, au-delà des pièces utilitaires. La création belge déjoue la technicité et dégage de l'émotion, ce qui est sa grande force.