Avec le guitariste Patrick Deltenre, vous proposez l'album "Hand in Hand" et une longue tournée belge : quelle est la nature de ce duo jazz ?
...

Avec le guitariste Patrick Deltenre, vous proposez l'album "Hand in Hand" et une longue tournée belge : quelle est la nature de ce duo jazz ? Patrick et moi, nous nous connaissons depuis 30 ans au fil de tournées et de disques communs. Comme Patrick a été beaucoup sollicité pour son travail à la guitare - notamment en jouant avec Maurane - nous avons refait des concerts ensemble il y a deux ans seulement. Un spectateur hyper-enthousiaste est venu nous trouver en disant que nous devrions enregistrer à deux...et que le budget du disque ne serait pas un problème, il s'en chargeait. D'où " Hand in Hand", à moitié composé par moi, à moitié par Patrick, enregistré en deux jours et demi. Comment se mêlent les deux instruments ? A la base, la combinaison piano-guitare n'est pas facile parce que ce sont deux instruments harmoniques : il faut veiller à ne pas se marcher sur les platebandes, ne pas jouer ce que l'autre joue, mais plutôt combler les vides avec un vrai sens de l'équilibre. Sinon, le résultat devient rapidement indigeste. Vous vous produisez en concert dans une dizaine de configurations différentes : ce n'est pas difficile de zapper sans cesse ? Non parce que les musiciens de jazz sont traditionnellement des " sidemen" et donc cela a toujours été mon lot d'être accompagnateur à gauche ou à droite. Mais l'essentiel de mon activité, c'est d'être leader ou plutôt co-leader de ce projet avec Patrick. Comme je le suis dans cette autre formule qui me tient à coeur, le duo avec Quentin Dujardin.