Vous sortez un nouvel album baptisé " Söl ": quelle est son histoire?
...

Vous sortez un nouvel album baptisé " Söl ": quelle est son histoire? Comme tout le monde, je me suis retrouvé bloqué au printemps dans le premier confinement du corona, chez moi, dans mon petit village de Laffite-Toupière en Haute-Garonne. J'étais sans contrat discographique, donc j'y suis allé de ma propre initiative, composant de nouvelles chansons et les enregistrant moi-même. Seul. Ce qui m'obligeait, par exemple, à déclencher l'enregistreur d'un côté tout en enchaînant immédiatement le morceau. Pas toujours simple. Ce disque solo, sobre et puissant, en chant et guitare acoustique, comporte quelques traces biographiques comme " Né à La Haye "... Oui, je cite mes racines (il est né en 1952) aux Pays-Bas sous le patronyme de Benedictus Albertus Annegarn: prénoms bibliques et nom de famille qui veut dire quelque chose comme Anne dans le jardin ( sourires). Chez les Berbères, Benedictus signifie " celui qui bénit, qui amène de la pluie ". Ces nouvelles chansons ont séduit le label parisien Tôt ou Tard, distribué en Belgique par Pias, que vous aviez quitté auparavant... J'ai envoyé les chansons à Vincent Frerebeau, le patron de Tôt ou Tard, et je ne savais pas du tout si cela l'intéresserait. Sinon, j'étais prêt à mettre ces morceaux sur des plateformes un peu comme des maquettes ou des field recordings. Pour qu'ils existent. Et en évoquant le difficile destin de Modigliani ou Marilyn Monroe dans les morceaux, je rappelle qu'il n'y a pas que la gagne ou les grandes visions humanistes qui m'influencent.