La Belgique ne va pas sortir du nucléaire en 2025 mais bien en 2035. Le gouvernement a, en effet, décidé de garder en service pour 10 années supplémentaires les deux centrales les plus jeunes, à savoir Doel 4 et Tihange 3. Soit deux GW sur les six du parc actuel. Cette prolongation n'est pas automatique et va nécessiter de discuter avec Engie qui,...

La Belgique ne va pas sortir du nucléaire en 2025 mais bien en 2035. Le gouvernement a, en effet, décidé de garder en service pour 10 années supplémentaires les deux centrales les plus jeunes, à savoir Doel 4 et Tihange 3. Soit deux GW sur les six du parc actuel. Cette prolongation n'est pas automatique et va nécessiter de discuter avec Engie qui, depuis des mois, clame que la prolongation n'est plus une option. Tinne Van der Straeten, la ministre fédérale de l'Energie, a reçu mandat pour négocier avec l'énergéticien français. Cela ne s'annonce pas simple. L'une des questions porte sur la disponibilité, vu le parcours législatif, l'enquête d'incidence internationale et les travaux nécessaires à la prolongation, des deux centrales pour l'hiver 2025-2026. Le CRM n'est pas mort pour autant et reste d'actualité pour 2025 afin de garantir la sécurité d'approvisionnement. La Belgique entend bien construire deux nouvelles centrales au gaz dans l'intervalle. Vu la fin définitive du projet d'Engie à Vilvorde, il manque donc une unité à côté de celle des Awirs (aussi Engie). Une procédure dite de re-run sera entamée pour repêcher l'un des deux projets recalés initialement: Eneco à Manage et Luminus à Seraing. Cette procédure suppose, entre autres, d'obtenir l'accord de la Commission européenne sur sa validité. Par ailleurs, le gouvernement s'est engagé à un investissement d'1,16 milliard d'euros en faveur du renouvelable. Il est question de relèvement de la capacité offshore à 8 GW (contre 2,3 GW aujourd'hui), de levée des obstacles à l'éolien terrestre, de baisse de la TVA sur les panneaux photovoltaïques et les pompes à chaleur pour les habitations de moins de 10 ans ou encore de développement d'une filière d'hydrogène vert.