Au cours d'une réunion de négociations mercredi, "la direction a proposé 'une version allégée', selon ses mots, du plan de relance", a indiqué François Homerin, secrétaire permanent CSC Alimentation et Services. "Comme elle a retiré son intention de dénoncer toutes les CCT existantes et compte tenu d'une faible possibilité d'adaptation du plan, nous levons notre préavis d'actions pour dimanche mais maintenons l'action pour samedi", a-t-il ajouté. La direction de la chaîne de restaurants avait annoncé en mars dernier la mise en place d'un nouveau plan d'entreprise, générant "de lourdes conséquences sur les conditions de travail du personnel", selon les syndicats. Les travailleurs de l'enseigne pourraient ainsi perdre les pauses repas rémunérées, les primes pour les ouvertures tardives ou encore les repas gratuits. La direction estime pour sa part que la réunion de mercredi s'est déroulée dans une "atmosphère constructive". Elle ne fait pas plus de commentaires autour du contenu des discussions. Elle avait rappelé il y a quelques jours que la finalité du plan restait d'assurer la compétitivité de la chaîne. La prochaine réunion est prévue le 15 mai. (Belga)

Au cours d'une réunion de négociations mercredi, "la direction a proposé 'une version allégée', selon ses mots, du plan de relance", a indiqué François Homerin, secrétaire permanent CSC Alimentation et Services. "Comme elle a retiré son intention de dénoncer toutes les CCT existantes et compte tenu d'une faible possibilité d'adaptation du plan, nous levons notre préavis d'actions pour dimanche mais maintenons l'action pour samedi", a-t-il ajouté. La direction de la chaîne de restaurants avait annoncé en mars dernier la mise en place d'un nouveau plan d'entreprise, générant "de lourdes conséquences sur les conditions de travail du personnel", selon les syndicats. Les travailleurs de l'enseigne pourraient ainsi perdre les pauses repas rémunérées, les primes pour les ouvertures tardives ou encore les repas gratuits. La direction estime pour sa part que la réunion de mercredi s'est déroulée dans une "atmosphère constructive". Elle ne fait pas plus de commentaires autour du contenu des discussions. Elle avait rappelé il y a quelques jours que la finalité du plan restait d'assurer la compétitivité de la chaîne. La prochaine réunion est prévue le 15 mai. (Belga)