La production a atteint 700.000 barils de pétrole par jour (b/j), a indiqué le ministre faisant état de négociations avec les contestataires. "L'approvisionnement en pétrole s'est amélioré dans l'ouest du pays et nous avons réussi à reprendre la production dans tous les champs après des discussions avec les différentes parties" protestataires, a indiqué M. Aroussi lors d'une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre Ali Zeidan. Selon lui, la production devrait atteindre 800.000 b/j dans les prochains jours. "Nous tentons de parvenir à une solution dans la région du Centre où les terminaux pétroliers de Zueitina (100.000 b/j), Sedra et Ras Lanouf (600.000 b/j) sont fermés", en raison de mouvements de protestation. Le gouvernement a annoncé le 31 juillet la chute de plus de 70% de ses exportations de brut, en raison de la fermeture des principaux terminaux pétroliers du pays suite à des mouvements de protestation, à 330.000 barils par jour. La production de pétrole, qui dépassait les 1,6 million b/j avant le conflit ayant mis fin au règne de Mouammar Kadhafi, il a près de deux ans, était presque tombée à zéro durant les hostilités. Mais après la chute du régime Kadhafi, elle avait en quelques mois retrouvé quasiment son niveau d'avant-guerre, malgré un climat d'insécurité. Toutefois, plusieurs mouvements de protestation perturbent ponctuellement la production qui a chuté à moins d'un million bj en juin. (Belga)

La production a atteint 700.000 barils de pétrole par jour (b/j), a indiqué le ministre faisant état de négociations avec les contestataires. "L'approvisionnement en pétrole s'est amélioré dans l'ouest du pays et nous avons réussi à reprendre la production dans tous les champs après des discussions avec les différentes parties" protestataires, a indiqué M. Aroussi lors d'une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre Ali Zeidan. Selon lui, la production devrait atteindre 800.000 b/j dans les prochains jours. "Nous tentons de parvenir à une solution dans la région du Centre où les terminaux pétroliers de Zueitina (100.000 b/j), Sedra et Ras Lanouf (600.000 b/j) sont fermés", en raison de mouvements de protestation. Le gouvernement a annoncé le 31 juillet la chute de plus de 70% de ses exportations de brut, en raison de la fermeture des principaux terminaux pétroliers du pays suite à des mouvements de protestation, à 330.000 barils par jour. La production de pétrole, qui dépassait les 1,6 million b/j avant le conflit ayant mis fin au règne de Mouammar Kadhafi, il a près de deux ans, était presque tombée à zéro durant les hostilités. Mais après la chute du régime Kadhafi, elle avait en quelques mois retrouvé quasiment son niveau d'avant-guerre, malgré un climat d'insécurité. Toutefois, plusieurs mouvements de protestation perturbent ponctuellement la production qui a chuté à moins d'un million bj en juin. (Belga)