"Les questions environnementales sont devenues incontournables et peuvent, face à la crise, constituer une opportunité de transition vers un modèle de développement plus juste et durable", a affirmé le secrétaire régional de la CGSLB Bruxelles, Philippe Vandenabeele. Cinq points stratégiques sont abordés dans la brochure: la croissance et la création d'emplois visant à améliorer la qualité de vie, la résorption des inégalités hommes/femmes, la manière de rendre le changement désirable et la participation citoyenne face aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux. "Nous ne refusons pas la croissance, mais plaidons pour qu'elle soit axée sur des critères en harmonie avec des objectifs sociaux et environnementaux", explique le secrétaire général de la FGTB Bruxelles, Philippe Van Muylder. La brochure propose ainsi plusieurs leviers permettant aux militants d'agir face aux défis qui se posent à Bruxelles et ayant des conséquences sur la gestion des entreprises comme le boom démographique, l'appauvrissement des habitants ou encore la qualité de l'air et la mobilité. "Le changement fonctionne. Il suffit de regarder les progrès accomplis notamment dans le tri des déchets ou la proposition de produits bio dans les cantines", souligne M. Vandenabeele, confiant quant à l'effet multiplicateur des actions entreprises en faveur d'un développement plus juste et durable. (Belga)

"Les questions environnementales sont devenues incontournables et peuvent, face à la crise, constituer une opportunité de transition vers un modèle de développement plus juste et durable", a affirmé le secrétaire régional de la CGSLB Bruxelles, Philippe Vandenabeele. Cinq points stratégiques sont abordés dans la brochure: la croissance et la création d'emplois visant à améliorer la qualité de vie, la résorption des inégalités hommes/femmes, la manière de rendre le changement désirable et la participation citoyenne face aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux. "Nous ne refusons pas la croissance, mais plaidons pour qu'elle soit axée sur des critères en harmonie avec des objectifs sociaux et environnementaux", explique le secrétaire général de la FGTB Bruxelles, Philippe Van Muylder. La brochure propose ainsi plusieurs leviers permettant aux militants d'agir face aux défis qui se posent à Bruxelles et ayant des conséquences sur la gestion des entreprises comme le boom démographique, l'appauvrissement des habitants ou encore la qualité de l'air et la mobilité. "Le changement fonctionne. Il suffit de regarder les progrès accomplis notamment dans le tri des déchets ou la proposition de produits bio dans les cantines", souligne M. Vandenabeele, confiant quant à l'effet multiplicateur des actions entreprises en faveur d'un développement plus juste et durable. (Belga)