La grève touche l'usine de Tessenderlo Chemie depuis une semaine. Elle est la conséquence des projets de restructuration de l'entreprise. La production est à l'arrêt total depuis lundi soir. La direction et les syndicats se sont mis autour de la table, jeudi après-midi, pour éclaircir leurs points de vue. Ils espèrent de cette manière pouvoir reprendre de véritables négociations qui mèneront à la reprise de la production et à l'élaboration d'un calendrier de réunions définitifs pour trouver des solutions concernant les 170 emplois menacés à Ham. (Belga)

La grève touche l'usine de Tessenderlo Chemie depuis une semaine. Elle est la conséquence des projets de restructuration de l'entreprise. La production est à l'arrêt total depuis lundi soir. La direction et les syndicats se sont mis autour de la table, jeudi après-midi, pour éclaircir leurs points de vue. Ils espèrent de cette manière pouvoir reprendre de véritables négociations qui mèneront à la reprise de la production et à l'élaboration d'un calendrier de réunions définitifs pour trouver des solutions concernant les 170 emplois menacés à Ham. (Belga)