La Wallonie fait ainsi mieux en 2013 que la Flandre (1,6%), les Pays-Bas (1,3%), l'Allemagne (-0,2%), la France (-1,5%) et la moyenne des 15 pays de l'UE les plus proches. "C'est la première année depuis 2010 que trois trimestres se succèdent en étant positifs", a commenté M. Suinen. Il concède que le taux de 2% n'est pas très "fort", mais rappelle la récession et le moral peu élevé des entrepreneurs sur cette période. C'est l'été 2013 qui a renversé la tendance, après des chiffres négatifs depuis la mi-2011. Le quatrième trimestre de l'année a même affiché un taux de 6,2%, tandis que l'Institut wallon de statistique (IWEPS) prévoit lui une hausse de 4,8% des exportations pour 2014. "C'est reparti mon kiki", ose dès lors Philippe Suinen. Les exportations wallonnes ont été soutenues par l'augmentation de 14,4% de leur secteur-phare, les produits chimiques. Les produits pharmaceutiques représentent ainsi toujours 23% du total des exportations du sud du pays. Une relative inquiétude se marque sur le 2e secteur à l'exportation, celui des machines et équipements (-10,1%, en lien avec le ralentissement de la production industrielle) ainsi que sur les métaux (-10,6%, une baisse surtout marquée sur la grande exportation et particulièrement la Chine). Le 4e trimestre a cependant montré une reprise dans ces deux derniers secteurs. (Belga)

La Wallonie fait ainsi mieux en 2013 que la Flandre (1,6%), les Pays-Bas (1,3%), l'Allemagne (-0,2%), la France (-1,5%) et la moyenne des 15 pays de l'UE les plus proches. "C'est la première année depuis 2010 que trois trimestres se succèdent en étant positifs", a commenté M. Suinen. Il concède que le taux de 2% n'est pas très "fort", mais rappelle la récession et le moral peu élevé des entrepreneurs sur cette période. C'est l'été 2013 qui a renversé la tendance, après des chiffres négatifs depuis la mi-2011. Le quatrième trimestre de l'année a même affiché un taux de 6,2%, tandis que l'Institut wallon de statistique (IWEPS) prévoit lui une hausse de 4,8% des exportations pour 2014. "C'est reparti mon kiki", ose dès lors Philippe Suinen. Les exportations wallonnes ont été soutenues par l'augmentation de 14,4% de leur secteur-phare, les produits chimiques. Les produits pharmaceutiques représentent ainsi toujours 23% du total des exportations du sud du pays. Une relative inquiétude se marque sur le 2e secteur à l'exportation, celui des machines et équipements (-10,1%, en lien avec le ralentissement de la production industrielle) ainsi que sur les métaux (-10,6%, une baisse surtout marquée sur la grande exportation et particulièrement la Chine). Le 4e trimestre a cependant montré une reprise dans ces deux derniers secteurs. (Belga)