"Etant donné que les recettes doivent augmenter plus vite que les dépenses selon le régime légal en vigueur, les projections de déficits du CBO continuent d'être revues à la baisse", écrit cet organisme indépendant dans son rapport. Au terme de l'exercice fiscal 2012, qui s'achève fin septembre, le déficit public américain devrait s'élever à 1.087 milliards de dollars avant de fondre de 40,9% l'année suivante pour atteindre 642 milliards de dollars, d'après le CBO. Début février, l'organisme tablait sur une baisse moins marquée du déficit de l'Etat fédéral en 2013, à 845 milliards de dollars. Ces nouvelles prévisions prennent en compte les coupes budgétaires automatiques entrées en vigueur début mars qui devraient, faute d'accord au Congrès, amputer les dépenses fédérales de 85 milliards de dollars d'ici à la fin septembre. En 2013, le déficit public américain ne devrait plus représenter que 4,0% du produit intérieur brut (PIB), contre 7,0% en 2012, avant de poursuivre sa décrue jusqu'en 2016, selon le CBO. Par la suite, "(il) devrait toutefois augmenter dans les prochaines années, pour atteindre 3,5% en 2023", en raison notamment de la hausse des coûts de l'assurance-maladie et d'un alourdissement de la charge de la dette, indique le rapport. (Belga)

"Etant donné que les recettes doivent augmenter plus vite que les dépenses selon le régime légal en vigueur, les projections de déficits du CBO continuent d'être revues à la baisse", écrit cet organisme indépendant dans son rapport. Au terme de l'exercice fiscal 2012, qui s'achève fin septembre, le déficit public américain devrait s'élever à 1.087 milliards de dollars avant de fondre de 40,9% l'année suivante pour atteindre 642 milliards de dollars, d'après le CBO. Début février, l'organisme tablait sur une baisse moins marquée du déficit de l'Etat fédéral en 2013, à 845 milliards de dollars. Ces nouvelles prévisions prennent en compte les coupes budgétaires automatiques entrées en vigueur début mars qui devraient, faute d'accord au Congrès, amputer les dépenses fédérales de 85 milliards de dollars d'ici à la fin septembre. En 2013, le déficit public américain ne devrait plus représenter que 4,0% du produit intérieur brut (PIB), contre 7,0% en 2012, avant de poursuivre sa décrue jusqu'en 2016, selon le CBO. Par la suite, "(il) devrait toutefois augmenter dans les prochaines années, pour atteindre 3,5% en 2023", en raison notamment de la hausse des coûts de l'assurance-maladie et d'un alourdissement de la charge de la dette, indique le rapport. (Belga)