"Les consommateurs se sont montrés plus optimistes quant aux perspectives économiques générales, tandis que la crainte d'une recrudescence du chômage s'est, elle aussi, encore légèrement atténuée. Sur le plan personnel, les ménages prévoient une augmentation de leur capacité d'épargne. S'agissant de leur situation financière, ils sont à nouveau un peu plus pessimistes, après la timide embellie observée le mois précédent", commente la BNB. (Belga)

"Les consommateurs se sont montrés plus optimistes quant aux perspectives économiques générales, tandis que la crainte d'une recrudescence du chômage s'est, elle aussi, encore légèrement atténuée. Sur le plan personnel, les ménages prévoient une augmentation de leur capacité d'épargne. S'agissant de leur situation financière, ils sont à nouveau un peu plus pessimistes, après la timide embellie observée le mois précédent", commente la BNB. (Belga)