"Pour un peu plus de 20 pc des offres d'emploi retirées, l'employeur a clairement indiqué que la cause du retrait était le manque de candidats adéquats", a indiqué le parlementaire flamand Robrecht Bothuyne (CD&V), qui a fourni ces chiffres à la demande du ministre flamand Philippe Muyters (N-VA). Le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté l'an dernier de 11,2 pc en Flandre, pourtant une offre d'emploi sur cinq ne trouve pas de candidat, le moins bon résultat de ces trois dernières années. Cela concerne souvent des emplois techniques. "Le dommage économique est important. Les tâches pour lesquelles le VDAB ne trouve pas de travailleurs flamands sont sous-traitées ailleurs en Belgique ou à l'étranger", explique M. Bothuyne. (WDM)

"Pour un peu plus de 20 pc des offres d'emploi retirées, l'employeur a clairement indiqué que la cause du retrait était le manque de candidats adéquats", a indiqué le parlementaire flamand Robrecht Bothuyne (CD&V), qui a fourni ces chiffres à la demande du ministre flamand Philippe Muyters (N-VA). Le nombre de demandeurs d'emploi a augmenté l'an dernier de 11,2 pc en Flandre, pourtant une offre d'emploi sur cinq ne trouve pas de candidat, le moins bon résultat de ces trois dernières années. Cela concerne souvent des emplois techniques. "Le dommage économique est important. Les tâches pour lesquelles le VDAB ne trouve pas de travailleurs flamands sont sous-traitées ailleurs en Belgique ou à l'étranger", explique M. Bothuyne. (WDM)