Le 3 mai dernier, le taux long de la Belgique s'était établi à 1,9%, son plus bas niveau jamais atteint. Depuis lors, il n'a cessé de repartir à la hausse, se tendant de 50 points de base pour se fixer à 2,42% mardi, soit presque son plus haut niveau de l'année. En février dernier, le taux belge à 10 ans se montait à 2,5%. Koen Deleus, économiste chez KBC, explique cette tendance par l'évolution du taux américain. "Celui-ci est en hausse. On craint ou anticipe une forte réduction des achats d'actions par la banque centrale américaine." La Belgique n'est pas isolée: tous les pays européens sont touchés. La hausse des taux est plus grande encore pour des pays émergents comme le Brésil, la Turquie, la Russie et le Mexique. (Belga)

Le 3 mai dernier, le taux long de la Belgique s'était établi à 1,9%, son plus bas niveau jamais atteint. Depuis lors, il n'a cessé de repartir à la hausse, se tendant de 50 points de base pour se fixer à 2,42% mardi, soit presque son plus haut niveau de l'année. En février dernier, le taux belge à 10 ans se montait à 2,5%. Koen Deleus, économiste chez KBC, explique cette tendance par l'évolution du taux américain. "Celui-ci est en hausse. On craint ou anticipe une forte réduction des achats d'actions par la banque centrale américaine." La Belgique n'est pas isolée: tous les pays européens sont touchés. La hausse des taux est plus grande encore pour des pays émergents comme le Brésil, la Turquie, la Russie et le Mexique. (Belga)