Au terme de la présentation des futures structures de travail il y a une semaine, une quarantaine de travailleurs victimes d'un malaise avaient pris la direction de l'infirmerie. Vendredi dernier déjà, des lignes du site de Ferblatil avaient été mises en sécurité l'espace d'une assemblée d'information. Les travailleurs avaient voulu montrer leur désaccord par rapport à l'annonce faite par la direction d'arrêter des lignes si le personnel continuait à se rendre à l'infirmerie ou à l'hôpital au terme des différentes présentations sur tous les sites d'ArcelorMittal Liège. (Belga)

Au terme de la présentation des futures structures de travail il y a une semaine, une quarantaine de travailleurs victimes d'un malaise avaient pris la direction de l'infirmerie. Vendredi dernier déjà, des lignes du site de Ferblatil avaient été mises en sécurité l'espace d'une assemblée d'information. Les travailleurs avaient voulu montrer leur désaccord par rapport à l'annonce faite par la direction d'arrêter des lignes si le personnel continuait à se rendre à l'infirmerie ou à l'hôpital au terme des différentes présentations sur tous les sites d'ArcelorMittal Liège. (Belga)