A l'heure actuelle, en Belgique, les producteurs ne peuvent ajouter que 5 pc de bio-éthanol à l'essence alors que de nombreux pays, dont les Etats-Unis, la France et l'Allemagne, sont déjà passés à l'E10. "La Belgique n'atteindra pas l'objectif d'utiliser, d'ici 2020, 10 pc d'énergie renouvelable dans le transport si l'E10 ne remplace pas l'E5", a poursuivi le responsable d'AlcoGroup. De son côté, Melchior Wathelet a souligné la qualité des activités intégrées au sein du port gantois tout en rappelant la difficulté des négociations avec l'industrie pétrolière, qui n'est pas prête à passer aux bio-carburants. (Belga)

A l'heure actuelle, en Belgique, les producteurs ne peuvent ajouter que 5 pc de bio-éthanol à l'essence alors que de nombreux pays, dont les Etats-Unis, la France et l'Allemagne, sont déjà passés à l'E10. "La Belgique n'atteindra pas l'objectif d'utiliser, d'ici 2020, 10 pc d'énergie renouvelable dans le transport si l'E10 ne remplace pas l'E5", a poursuivi le responsable d'AlcoGroup. De son côté, Melchior Wathelet a souligné la qualité des activités intégrées au sein du port gantois tout en rappelant la difficulté des négociations avec l'industrie pétrolière, qui n'est pas prête à passer aux bio-carburants. (Belga)