"Nous avons rencontré l'administrateur de l'Université de Liège qui a pris acte de la problématique et s'est engagé à en discuter avec ISS", rapporte Raymond Docquier, permanent CSC Alimentation et services. "La direction d'ISS, elle, nous a dit qu'elle nous comprenait mais qu'elle n'y changerait rien. Pire: la charge de travail va encore augmenter et il y aura du chômage économique le vendredi." Le personnel a donc décidé de se croiser les bras jusqu'à ce que la direction d'ISS lui donne un signe positif. L'entreprise ISS est chargée du marché de nettoyage des locaux de l'université liégeoise depuis le 1er avril. Soixante ouvriers sont affectés à cette tâche. Ceux-ci dénoncent l'augmentation de leur charge de travail par rapport au précédent contrat, qui avait été passé avec l'entreprise Cleaning Masters. (Belga)

"Nous avons rencontré l'administrateur de l'Université de Liège qui a pris acte de la problématique et s'est engagé à en discuter avec ISS", rapporte Raymond Docquier, permanent CSC Alimentation et services. "La direction d'ISS, elle, nous a dit qu'elle nous comprenait mais qu'elle n'y changerait rien. Pire: la charge de travail va encore augmenter et il y aura du chômage économique le vendredi." Le personnel a donc décidé de se croiser les bras jusqu'à ce que la direction d'ISS lui donne un signe positif. L'entreprise ISS est chargée du marché de nettoyage des locaux de l'université liégeoise depuis le 1er avril. Soixante ouvriers sont affectés à cette tâche. Ceux-ci dénoncent l'augmentation de leur charge de travail par rapport au précédent contrat, qui avait été passé avec l'entreprise Cleaning Masters. (Belga)