Les citoyens bénéficient d'un certain nombre de droits sur leurs données, notamment celui d'obtenir leur effacement, voire leur transmission à un autre opérateur (par exemple un réseau social concurrent), et ce conformément aux conditions figurant dans le nouveau règlement européen sur la protection des données, mieux connu sous son acronyme anglais GDPR. Certes, ce dernier n'entrera en vigueur qu'en mai 2018, mais certains de ces droits sont déjà une réalité sous l'égide de la législation actuelle.
...