En principe, seul l'employeur (personne physique ou personne morale) dispose du pouvoir d'engager du personnel et de rompre les contrats de travail. En pratique, les décisions d'engagement et de licenciement émanent, s'il s'agit d'un " employeur personne physique ", de cette personne physique. Et s'il s'agit d'un " employeur personne morale " (société), de l'organe par lequel la société est représentée, c'est-à-dire le gérant dans une SPRL, le conseil d'administration dans une ASBL, le conseil d'administration dans une SA. Peut également être habilité à procéder à des engagements et/ou à des licenciemen...