Si un employeur est averti préalablement d'une pénurie d'électricité, il veillera à prendre les mesures nécessaires pour continuer (autant que faire se peut) à donner du travail à ses employés, sous peine de devoir leur payer la rémunération afférente aux jours/heures " non travaillé(e)s ".
...