Au cours d'un conseil d'entreprise extraordinaire demandé par les syndicats, la direction du groupe n'aurait ni confirmé, ni infirmé l'existence de plans concrets relatifs à l'activité de distribution. Les syndicats ignorent par ailleurs l'impact de la réorganisation annoncée sur les sites plus importants de l'entreprise en Belgique. "Je comprends leur inquiétude mais nous ne sommes pas au courant de décisions spécifiques", a de son côté expliqué un porte-parole du groupe. Merck dispose de cinq sites en Belgique et d'un au Luxembourg qui emploient, au total, quelque 1.500 travailleurs. (Belga)

Au cours d'un conseil d'entreprise extraordinaire demandé par les syndicats, la direction du groupe n'aurait ni confirmé, ni infirmé l'existence de plans concrets relatifs à l'activité de distribution. Les syndicats ignorent par ailleurs l'impact de la réorganisation annoncée sur les sites plus importants de l'entreprise en Belgique. "Je comprends leur inquiétude mais nous ne sommes pas au courant de décisions spécifiques", a de son côté expliqué un porte-parole du groupe. Merck dispose de cinq sites en Belgique et d'un au Luxembourg qui emploient, au total, quelque 1.500 travailleurs. (Belga)