Il serait commode de dire que la mise en liquidation du groupe Thomas Cook, qui laisse plus de 150.000 voyageurs en difficulté, est la faute au Brexit, à la concurrence du Web, au déclin supposé du voyage à forfait.
...